Vous vous asseyez dans votre voiture, calé dans le siège, instinctivement, vous mettez votre ceinture de sécurité. 
Un coup d’œil dans le rétroviseur et vous démarrez votre voiture. 
Des gestes simples du quotidien. 

Dans ma voiture, une douleur abdominale, l’angoisse de l’accident, la peur de la peur. 
Une sueur froide. 
Les sensations de mon quotidien. 

Un permis de conduire passé tardivement. 
Des arguments idéologiques pour ne pas le pas passer, des souvenirs effacés, retrouvés, et cette peur de conduire : Amaxophobie. 
Des moments passés avec mon père arpentant des milliers de kilomètres en voitures, des rires, des peurs. 

Deux séries en synchronicité qui s’unifient, ma phobie s’efface, mon père aussi.



Back to Top